Cap-vert

                 

| Présentation|   Activités  |  Organisations  | Rapports d'ateliers | Galerie photos  | Agendas |  Contact |   

Situé à 450 km des côtes de l’Afrique de l’Ouest, l’archipel du Cap Vert compte 507 000 habitants (2005). Le pays est composé de dix îles (Santo Antão, São Vicente, Santa Luzia, São Nicolau, Sal et Boavista, Maio, Santiago, Fogo et Brava) dont neuf sont habitées.

D’une superficie totale de 4030 km2, le Cap Vert se trouve inséré entre 13° 23' et 17° 12' de latitude Nord, et entre 22° 40' et 25° et 22' de longitude Ouest et présente un climat sec mais, toutefois, agréable grâce au régime des vents alizés, avec des températures de l’ordre de 24° et une faible amplitude thermique.

L’économie capverdienne s’appuie principalement sur le secteur tertiaire, qui en 2002 représentait 71,6% du PIB, le secteur secondaire (industries et construction) représentait 17,2% du PIB et le secteur primaire 11,2% du PIB.

Concernant la balance commerciale du pays, les exportations ne couvrent que 4% des importations et les produits alimentaires représentent 40% des importations totales. De 63% des exportations totales en valeur au milieu des années 1990, les volumes commercialisés à l’étranger ont fortement chuté pour se situer à 19% en 1999 contre seulement 5,5% en 2001. Ces fortes tendances à la baisse des exportations de produits halieutiques doivent être imputées aux difficultés d’accès des produits capverdiens au marché européen et à l’embargo des exportations des produits de la pêche par l’Union européenne en 2000. Il faut cependant remarquer que l’assistance internationale et les transferts financiers des émigrants contribuent fortement à la balance des paiements du pays.

La contribution du secteur des pêches au PIB a été estimée à 2% en 2003. Près de 64% de la valeur ajoutée générée par le secteur est fournie par la seule pêche artisanale en raison de l’importance de ses débarquements. Le secteur de la pêche contribue cependant largement à la sécurité alimentaire par une consommation per capita de 26 kg de poisson. Ces produits sont offerts aux populations capverdiennes à des prix en adéquation avec leurs revenus.

Les données les plus récentes (2002) font cas de 9000 emplois dans le secteur des pêches représentant 2% de la population totale et 5% de la population active. Environ 4500 pêcheurs ont été recensés dont 4000 professionnels et 500 saisonniers. Plus de 3500 mareyeuses et micro-mareyeuses sont aussi dénombrées au Cap Vert.

Les ressources halieutiques se trouvent sur un plateau continental de 5394 km2, qui s’étend en moyenne à 200 mètres de la côte et une zone économique exclusive d’environ 800 561 km2.

Profil leaders

Multimedias
Galerie photos

Recherche
Adepa sur Facebook
Newletters