Guinée Conakry

        

 | Accueil  |  Activités  | Organisations  | Rapports d'ateliers  |  Galerie photos | Agendas | Contact |

Pays d’Afrique de l’Ouest, la Guinée est bordée au nord par la Guinée Bissau, le Sénégal et le Mali, à l’est par la Côte d'Ivoire et au sud par le Liberia et la Sierra Léone. A l’ouest, elle dispose d’une façade maritime sur l’océan Atlantique. La ZEE guinéenne s’étend au large d’un littoral d’environ 300 km de long et occupe une surface de 59 426 km2.

La population guinéenne est estimée en 2005 à 9,4 millions d’habitants avec  un taux de croissance démographique annuel de l’ordre de 2%. On note une proportion élevée de jeunes, 43% de la population totale a moins de 15 ans. Le taux d’urbanisation est de 50% et Conakry, la Capitale administrative et économique du pays, regroupe plus d’un million d’habitants. Pour une superficie totale de 245 860 km2, la densité est de 38 habitants au kilomètre carré.

Le revenu par tête est estimé à 347 USD par habitant en 2006, un guinéen sur deux vit avec moins d’un dollar par jour et 40% de la population vit au dessous du seuil de pauvreté (voir le Plan quinquennal de développement socio-économique 2011-2015).

Le secteur tertiaire contribue à la formation de 39% du PIB, le secteur secondaire à 36% et le secteur primaire à 25%. A l’intérieur du secteur primaire, la pêche représente environ 2% du PIB, essentiellement grâce aux activités de la pêche artisanale. La croissance de l’économie guinéenne est de 3% par an en moyenne depuis le début des années 2000, croissance jugée inférieure à son potentiel par la Banque mondiale si l'on sait que le pays dispose d’un potentiel minier (bauxite, minerai de fer, diamant, or, uranium), agricole et hydraulique nettement sous-exploité.

Le plateau continental guinéen représente la plus grande surface submergée de toute l’Afrique atlantique (56 000 km²). Il atteint 200 km de largeur et sa pente est très faible. La façade maritime est longue de 300 km. Les eaux guinéennes abritent d’importantes ressources (crevettes, poissons blancs, petits pélagiques) liées à un environnement marin relativement propice au développement de pêcheries (phénomènes d’upwelling saisonnier, apports des fleuves).

Profil leaders

Multimedias
Galerie photos

Recherche
Adepa sur Facebook
Newletters